étouffant

étouffant, ante [ etufɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• 1640; herbe étouffante « envahissante » 1583; de étouffer
Qui fait qu'on étouffe, qu'on respire à peine. asphyxiant, oppressant, suffocant. Air étouffant, atmosphère étouffante. touffeur. Chaleur étouffante, intense, lourde. ⇒ accablant. « Les fleurs achèvent d'expirer dans la moiteur étouffante » (Duhamel).
Fig. « Tes routines, les rites étouffants de ta vie provinciale » (Saint-Exupéry).
⊗ CONTR. 1. Frais, vif, vivifiant.

étouffant, étouffante adjectif Qui empêche de respirer librement ; où il y a une atmosphère très chaude ; lourd, suffocant : Une pièce étouffante. Qui paralyse l'activité, entrave la liberté ; pesant : Une vie étouffante.étouffant, étouffante (synonymes) adjectif Qui empêche de respirer librement ; où il y a une...
Synonymes :
Contraires :
- vif
Qui paralyse l'activité, entrave la liberté ; pesant
Synonymes :
Contraires :

étouffant, ante
adj.
d1./d Qui gêne la respiration. Une chaleur étouffante.
d2./d Fig. Qui crée un malaise, pesant. Une ambiance étouffante.

ÉTOUFFANT, ANTE, part. prés. et adj.
I.— Part. prés. de étouffer.
II.— Emploi adj.
A.— Qui rend la respiration difficile. Atmosphère, journée, nuit étouffante; ciel, soleil, soir, vent étouffant. La chaleur passait sur la campagne, par bouffées étouffantes et qui sentaient le foin (R. BAZIN, Blé, 1907, p. 230). Malgré l'ombre, on respirait le soir, un air plus étouffant, qui montait du sol pénétré de chaleur (CHARDONNE, Épithal., 1921, p. 71) :
1. Ces salles sont graduées de chaleur : les premières à la température de l'air extérieur, les secondes tièdes, les autres successivement plus chaudes, jusqu'à la dernière, où la vapeur de l'eau presque bouillante s'élève des bassins et remplit l'air de sa chaleur étouffante.
LAMARTINE, Voy. Orient, t. 1, 1835, p. 195.
Emploi neutre. Tous les jours à midi, un temps orageux, où il fait étouffant et des matins et des soirs, où il fait froid (GONCOURT, Journal, 1895, p. 802).
B.— Au fig. Qui provoque une impression de malaise, une contrainte affective, intellectuelle ou morale. Appréhension étouffante; lien, sentiment, silence étouffant; monde, pays étouffant; ville étouffante. Ta sécurité bourgeoise, tes routines, les rites étouffants de ta vie provinciale (SAINT-EXUP., Terre hommes, 1939, p. 148) :
2. Pardonne-moi (...), dans l'autre vie, tous les mauvais tours que je t'ai joués, toutes les détestables espiégleries par lesquelles je me suis vengée de ton étouffant despotisme...
SAND, Hist. vie, t. 1, 1855, p. 59.
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Ds Ac. 1694-1932. Fréq. abs. littér. :651. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 468, b) 1 190; XXe s. : a) 1 243, b) 982.

étouffant, ante [etufɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. 1640; herbe étouffante « envahissante », 1583; p. prés. de étouffer.
1 Qui fait qu'on étouffe, qu'on respire à peine. Asphyxiant, suffocant. || Air étouffant, atmosphère (cit. 7) étouffante. Touffeur. || Chaleur étouffante, intense, lourde. || Temps étouffant. Accablant.Fam. || Il fait étouffant aujourd'hui.
1 Les visages qu'on rencontre sont encore plus pâles que de coutume; on se traîne avec épuisement dans l'air étouffant des rues. Les cafés, même le soir, sont abandonnés.
E. Fromentin, Un été dans le Sahara, p. 282.
2 Les fleurs achèvent d'expirer dans la moiteur étouffante.
G. Duhamel, Scènes de la vie future, XI.
2 Fig. Accablant, pesant. || Dictature étouffante (→ Crise, cit. 14). || Les rites étouffants de la vie provinciale (→ Bourgeois, cit. 16).
CONTR. Exaltant, vivifiant; frais, vif.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • étouffant — étouffant, ante (é tou fan, fan t ) adj. Qui fait qu on étouffe, qu on respire à peine. Un air étouffant. •   Dans aucun temps on n a éprouvé à la Guyane ces chaleurs étouffantes si ordinaires dans d autres contrées de l Amérique, RAYNAL Hist.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉTOUFFANT — ANTE. adj. Qui fait qu on étouffe, qu on respire difficilement. On ne l emploie guère que dans ces locutions : Temps étouffant. Chaleur étouffante …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • étouffant — adj. => Lourd, Suffocant ; atofin (Villards Thônes) / étofan (Cordon.083), TA, E ; f. lassa, e (083) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ÉTOUFFANT, ANTE — adj. Qui fait qu’on étouffe. Temps étouffant. Chaleur étouffante …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Un amour étouffant — (No One Would Tell) est un téléfilm américain réalisé par Noel Nosseck et diffusé en 1996 à la télévision. Fiche technique Scénario : Steven Loring Durée : 96 min Pays :  États Unis Distribution Candace Cameron : Stacy… …   Wikipédia en Français

  • étouffante — ● étouffant, étouffante adjectif Qui empêche de respirer librement ; où il y a une atmosphère très chaude ; lourd, suffocant : Une pièce étouffante. Qui paralyse l activité, entrave la liberté ; pesant : Une vie étouffante. ● étouffant,… …   Encyclopédie Universelle

  • étouffer — [ etufe ] v. <conjug. : 1> • estofer 1230; altér. du lat. pop. °stuffare « garnir d étoupe, boucher », de stuffa → étoupe (cf. a. fr. estoper « boucher »), d apr. a. fr. estoffer → étoffer I ♦ V. tr. A ♦ Priver d air. 1 ♦ (1536) Faire… …   Encyclopédie Universelle

  • suffocant — suffocant, ante [ syfɔkɑ̃, ɑ̃t ] adj. • fin XVIe; de suffoquer 1 ♦ Qui suffoque, qui gêne ou empêche la respiration. ⇒ asphyxiant, étouffant. Fumées suffocantes. Atmosphère suffocante. Chaleur suffocante. ⇒ accablant. ♢ Rare Où l on suffoque. «… …   Encyclopédie Universelle

  • asphyxiant — asphyxiant, iante [ asfiksjɑ̃, jɑ̃t ] adj. • 1846; de asphyxier 1 ♦ Qui cause l asphyxie. Fumée asphyxiante. ⇒ délétère, suffocant. Gaz asphyxiant : arme chimique (employé pour la première fois pendant la guerre de 1914 1918). ♢ Par ext. Qui gêne …   Encyclopédie Universelle

  • oppressant — oppressant, ante [ ɔpresɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1866; « tyrannique » XVe; de oppresser ♦ Qui oppresse. ⇒ étouffant, suffocant. « Une chaleur énervante, oppressante, un étouffement complet » (A. Daudet). ♢ Fig. Accablant. Une peur oppressante. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.